6 erreurs lors de la pose de carreaux

Selon une enquête menée par le journal flamand Het Laatste Nieuws et le site de construction Livios auprès de 1.500 personnes (novembre 2017), 68% des gens qui réalisent des constructions ou des rénovations s’occupent eux-mêmes de la pose des carreaux. Chaque type de sol n’est toutefois pas identique. Programmez-vous vous occuper de la pose de vos carreaux en céramique ? Voilà les principales erreurs à éviter! 

Erreur n° 1 : coller les carrelages sur une chape fraîche

Avec un peu de dextérité, tout bricoleur peut coller lui-même des carrelages sur une chape. Attention : faites de sorte que la chape soit suffisamment séchée. ans une nouvelle construction, les carrelages sont souvent posés beaucoup trop tôt, si bien qu’ils se détachent.

Quelle est le temps de séchage idéal ? Comptez un centimètre par semaine pour les chapes d’au maximum 5 cm et deux semaines par centimètre pour chaque cm supplémentaire, bien qu’il ne s’agisse pas d’une exactitude absolue. En théorie, une chape est sèche après quatre semaines dans une température de 20 degrés. Si vous n’avez pas le temps d’attendre ce délai, il existe des colles et des mortiers appropriés qui permettent la pose endéans la semaine. Tenez compte que cette exception est réservée aux dalles. Du parquet ou du stratifié nécessitent un support à 100% sec.  

Erreur n° 2 : coller les carrelages sur des carrelages non dégraissés

Casser un sol existant est un travail long et intensif, c’est pourquoi on peut se poser la question de savoir s’il n’est pas possible de poser les carrelages sur un support existant. C’est possible, mais il faut suffisamment dégraisser ce sol existant. Surtout pour des supports absorbants comme des dalles de ciment ou de la pierre naturelle, le sol doit être correctement dégraissé car celui-ci a été entretenu avec du savon. En outre, le carrelage ne peut être posé avec une colle pour carrelage ordinaire. Dans ce cas, il faut toujours utiliser de la colle Flex. Il est également recommandé de poser un produit de prétraitement 24 heures avant la pose. Vérifiez toujours la stabilité du support. Il est impossible de coller des carrelages sur un support irrégulier ou qui se détache. 

Erreur n° 3 : coller les carrelages sur une chape irrégulière

Ne commencez jamais sans avoir testé la planéité de la chape. Une fois le travail commencé, il sera difficile de remédier à ce problème. Pour vérifier la planéité de la chape, utilisez une latte ou une planche droite et un niveau que vous placez entre les coins et le centre de la pièce. La plupart des différences de niveau se présentent dans les coins ou au niveau des portes. Vous pouvez supprimer les irrégularités avec un mortier d’égalisation. Collez ensuite les carrelages avec de la colle pour carrelages habituelle.  

Erreur n° 4 : jointoyer trop rapidement les carrelages posés sur des carrelages

Après la pose des carrelages, l'on a tendance à vouloir réaliser les joints le plus vite possible. Etant donné que les carrelages ont été posés sur un support non absorbant, l'humidité contenue dans la colle ou dans les joints doit sécher au travers des joints, ce qui est impossible lorsque le jointoiement se fait immédiatement. C’est pourquoi nous conseillons d’attendre au moins 48 heures. Même pour un collage traditionnel sur chape sèche, il vaut mieux attendre 36 heures avant de jointoyer. Une égalisation trop rapide des joints équivaut à marcher trop vite sur le sol carrelé. Dans certains cas, les carrelages se détacheront et la surface ne sera plus parfaitement plane. 

Erreur n° 5 : un mauvais entretien des carrelages

Lors de la pose, un voile de ciment reste toujours accroché à la surface du carrelage, ce qui attire des saletés et donne un aspect mat au carrelage. C’est pourquoi il faut d’abord le nettoyer avec un produit conçu spécialement pour enlever ce voile de ciment avant de balayer. 

Soyez prudent avec du savon et avec d’autres produits lors de l'entretien de votre carrelage. Un carrelage en céramique ne peut être entretenu avec des produits gras. Ils laissent en effet un film gras sur les carrelages qui ne s’enlèvera pas par un simple coup de torchon.  

Erreur n° 6 : un mauvais schéma de pose

La pose des carreaux peut se faire de différentes manières, de l’appareil courant tout panneresse à mi-brique à l’appareil diagonal, l’appareil en épi ou l’appareil mixte. En mélangeant doux couleurs opposées, l’appareil en damier peut offrir un beau résultat. Attention : ces dernières années, nous voyons de plus en plus de parquet en céramique, des dalles avec un look de parquet. Évitez de les poser à mi-brique et faites de sorte d’avoir des écarts d’un tiers ou d’un quart par rapport à la dalle adjacente. La raison est que les dalles en parquet ont une longueur exceptionnelle, créant une petite courbe pendant la cuisson. La différence en niveau se manifeste lors d’une pose en appareil à mi-brique, ce qu’il faut évidemment éviter ! 

Images

Produits associés